Remise en route d'un Crosley Model 52



crosley-small.jpg, 16kB Marque     Crosley 52
Modèle     Batterie 3 lampes
Année     1924-1926
Pays     USA
Type     Détectrice à réaction + 2 BF  
Gammes d'ondes   PO (Broadcast)
  Alimentation     Batterie
Nbre tubes     3


Comme les modèles 50 et 51, j'ai acheté ce récepteur sur ebay. Il complète la collection et c'est le plus gros de la série des petits récepteurs à réaction Crosley. C'est une détectrice à réaction suivie de 2 étages BF. C'est bien sur un poste batterie. Il peut être utilisé avec un casque (on le branche sur le jack en facade et on utilise que 2 lampes) ou bien sur HP haute impédance, dans ce cas les 3 lampes sont utilisées. La HT est de 22V pour la détection et de 40 à 100V pour la BF.

Etat des lieux

Voici le récepteur en question. La facade ressemble beaucoup au modèle 51. Il y a 2 rhéostats, un pour la lampe de détection, un autre pour les 2 BF. Le réglage des stations s'effectue en choisissant une portion de bobinage d'accord via le commutateur et en réglant ensuite le CV avec le gros bouton.

3 différences par rapport aux modèles 50 et 51 :
- les connexions sont intérieurs, il n'y a pas de plots sur la facade
- ce récepteur possède un interrupteur marche/arrêt qui ne coupe que l'alimentation filament.
- sur la facade se trouve une prise casque. Sur la photo, on voit un adaptateur branché dessus. Cet adaptateur est un jack avec une base permettant de brancher plusieurs casque. De plus il comporte un condensateur de 2nf environ à l'intérieur. J'ai de la chance il était fourni avec le récepteur, ce qui n'est pas souvent le cas mais il devait être à la mode car je l'ai souvent vu sur des photos de Crosley 52.

IMG_0372.JPG


A gauche, le CV avec sur le dessus le couple condensateur/résistance de détection. La résistance est morte comme d'habitude. Ensuite la première lampe qui forme la détectrice à réaction. On voit la galette de réaction (ses fils de liaisons sont en mauvais état, elle sera refaite). Enfin suivent 2 étages BF avec liaison par transformateur.

IMG_0373.JPG


Une vue des 2 transformateurs. Bien que l'on voit écrit OK sur chacun, le premier à son secondaire coupé ou dessoudé.

IMG_0374.JPG


Pour ne rien vous cacher, les trois lampes sont la pour décorer, je les ai testées elles sont mortes toutes les trois. Je mettrai une 00A en détectrice et 2 ersatz de 01A faits avec des tubes 30 pour les 2 autres tubes.

IMG_0375.JPG


Etat de la caisse. Sans commentaire, elle est bonne à poncer et à revernir...

IMG_0376.JPG


Vu de la facade.

IMG_0632.JPG


J'ai fait une photo de l'adaptateur casque parce que je le trouvai joli. Il n'est pas nécessaire de l'utiliser, on peut brancher un casque avec jack directement. L'utilisation de cet adaptateur, ajoute un condensateur de 2nf en parallèle et permet de brancher plusieurs casques en parallèle.

IMG_0638.JPG


On voit bien les trous pour brancher les embouts des prises casques.

IMG_0639.JPG


La prise casque sur la facade. Un jack 6.35 tout ce qu'il y a de standard.

IMG_0640.JPG


L'interrupteur marche/arrêt.

IMG_0642.JPG


Le logo.

IMG_0643.JPG


Le poste vidé de ses tubes.

IMG_0645.JPG


Une vue des transformateurs soit disant OK. Mais pas OK en fait !!!

IMG_0646.JPG


Un des fils fils de liaison de la galette de réaction. Je vais la refaire complètement, ca sera rapide et plus propre.

IMG_0647.JPG


Il manque 3 vis moletées. Et pour cause, je les ai récupérées pour les mettre sur la facade du 50 à qui il en manquait 3. Je préfère en avoir 3 dépareillées à l'intérieur du 52 que 3 sur la facade du 50.

IMG_0648.JPG


Le récepteur extrait de sa caisse.

IMG_0649.JPG


Le CV livre habituel, avec le condensateur de 250pf et la résistance de 2Mohms qui est coupée bien entendu. On dirait une lampe !!! Elle sera refaite.

IMG_0650.JPG


Au fond la galette d'accord, devant elle au premier plan, la galette de réaction.

IMG_0651.JPG


Les 2 transfos. Pas de soudure, fixation par écrous. Rapport de 1:8 environ, ce qui est assez important.

IMG_0652.JPG


Le jack à coupure pour brancher le casque.

IMG_0653.JPG


Vue du chassis sur le dessous.

IMG_0654.JPG


Le strap entre le plot de polarisation et le A-. Cela permet d'éviter dans certain cas d'utiliser une source de polarisation externe, notamment sur des lampes à faibles gain et avec une alimentation plaque faible de l'ordre de 45V. Je vais enlever ce strap pour pouvoir utiliser une source de polarisation externe.

IMG_0655.JPG





Remise en état

Démontage des 2 transformateurs BF

En dessous on voit les 2 rhéostats.

IMG_0656.JPG


Les transformateurs démontées.

IMG_0657.JPG


Ce qu'il reste du chassis principal. Les supports de lampes, du cablâge, le jack casque et le condensateur de découplage HF.

IMG_0658.JPG


Vue du condensateur de découplage HF de 300pf environ. En dessous l'interrupteur marche/arrêt qui a des mauvais contacts. A nettoyer lui aussi.

IMG_0660.JPG


Le jack. J'ai gratté un peu les contacts pour le remettre en fonction.

IMG_0663.JPG


L'interrupteur marche arrêt. On gratte un peu au papier de verre grain 1000 et un coup de bombe contact pour le remettre en route. Ce n'est pas la peine de le démonter.

IMG_0664.JPG


La facade a été nettoyée à grand eau en protégant la galette d'accord bien entendu.

Je remonte le chassis principal et le CV.

IMG_0665.JPG


Je trouve 3 vis pour remplacer les manquantes.

IMG_0668.JPG


Les rhéostats Crosley ont tous le même problème. Ils sont composés de 2 fils résistifs différents reliés par une épissure. Le mauvais contact est au niveau de l'épissure. On voit clairement que les 2 fils n'ont pas la même couleur et sont différents.

IMG_0669.JPG


Une photo de près de l'épissure. Il faut légèrement la desserrer, nettoyer à la laine d'acier 000, puis resserrer. Le contact se refait ensuite correctement. Ensuite on remonte le bobinage dans le boitier du rhéostat.

IMG_0673.JPG


Quand j'ai nettoyé la facade, j'en ai profité pour prendre une vieille brosse à dent et j'ai nettoyé les boutons avec du détergent. Quand les inscriptions s'effacent, j'utilise un crayon gras spécial pour les refaire. On étale grassement et on essuie le surplus au chiffon sec. A gauche un bouton refait, à droite un bouton en cours de réfection.

IMG_0674.JPG


Remontage des rhéostats.

IMG_0675.JPG


On attaque les transformateurs.

IMG_0676.JPG


Quand on le démonte c'est la surprise. Je m'attendais à avoir toutes les tôles à enlever une par une. Et bien non. Elles ne sont même pas croisées et forme 2 blocs de toles en E. Le son de genre de transformateur ne doit pas être bien terrible. En tout cas, ca me facilite le démontage.

IMG_0677.JPG


Le coupure est le premier fil externe. Je gratte un peu l'extrémité du bobinages sur une dizaine de rangées de fils, je mets un point de soudure (on a du mal à voir sur la photo. La soudure ressemble à un point carbonisé mais c'est bien une soudure). De ce point je mettrai un fil sous teflon neuf.

IMG_0678.JPG


Ensuite, on ressoude les plots de connexion, on replace les toles en E, puis les capots des transformateurs. Le tout est maintenu avec 4 vis.

Voici les mesures.
Secondaire :

IMG_0681.JPG


Primaire :
IMG_0684.JPG


D'après les résistances, le rapport doit être élevé. Je décide de brancher un générateur BF et de faire un relevé des tensions.

Je mets en gros 3V en entrée à une fréquence de 1khz.

IMG_0687.JPG


A la sortie j'obtiens 24V, j'ai donc un rapport de 8 environ, c'est vraiment important.

IMG_0688.JPG


Idem sur l'autre transfo pour vérifier ses caractéristiques.
Injection au primaire :
IMG_0690.JPG


Relevé au secondaire. rapport de 8 la aussi. Ce sont les mêmes transformateurs apparemment.

IMG_0692.JPG


Je refais la galette de réaction. 30 tours de fil. On la rebranche dans le bon sens sinon, ca ne fonctionne pas bien.

IMG_0697.JPG


Réfection de la résistance de détection. A l'origine on voyait un gros fil. Je décide de faire la même présentation. Je prends une résistance de 2.2M et je la soude dans un des culots. Je soude un fil qui ressemble à l'ancien à l'autre extrémité.

IMG_0539.JPG


L'autre plot sera percé au centre, je fait sortir le fil par le trou et je le soude de l'extérieur.
Voici la résistance terminée.

IMG_0540.JPG


Voici le schéma du 52. Il n'est pas facile à trouver. On trouve facilement celui du 50 et du 51 par contre.

crosley52schematic.jpg


Si on étudie un peu le schéma, on voit que la détection est identique à celle des récepteurs 50 et 51.

L'accord avec le CV est en série. En effet le CV est placé entre l'antenne et le bobinage d'accord.

On fait varier l'inductance du bobinage d'accord en mettant ses prises à la masse via le commutateur en facade (ce qui est dommage à mon avis, c'est que l'extrémité du bobinage ne soit pas reliée en dur à la masse. En effet, en cas de mauvais contact sur le commutateur, on a une ronflette de folie parce que le bobinage est en l'air. De plus, le passage d'un plot à l'autre introduit des bruits importants au moment où le bobinage n'est pas à la masse quand on commute entre 2 plots.). Nous avons ensuite une liaison avec la grille avec le couple résistance capacité habituel (250pf / 2 Mohms). La plaque de la détectrice est alimentée en 22V via le primaire du premier transformateur BF. Le secondaire est relié d'un coté à la source de polarisation et de l'autre sur la grille de la première lampe BF. La source de polarisation est commune aux 2 lampes BF.

Ensuite, même combat, liaison par transformateur, la plaque du deuxième tube est alimenté en HT via le primaire du deuxième transformateur BF et le secondaire est relié à la grille de la lampe finale. Le HP est branchée entre la HT et la plaque de la finale.

Quand le casque est utilisé, il est inséré dans le circuit plaque du deuxième tube.

Je branche les fils d'alimentation et je teste. Pas de surprise, ca fonctionne.

Une petite video pour voir.

video1-small.jpg, 7,9kB

Le poste est fonctionnel mais il me reste un problème à règler. Il y a apparemment une réaction en BF ou alors il y a trop de gain, mais le son est saturé, trop fort et aigu. Le fait d'approcher légèrement le cable HP du premier tube génère un larsen important. J'ai trop de gain apparemment.




Résolution des derniers problèmes

Suite aux conseils de Pierre qui pensait qu'il y avait peut être une résonnance due aux toles en E pas assez rapprochées, j'ai redémonté le transformateur BF que j'avais ouvert et j'ai resserré les tôles. J'en ai profité ensuite pour faire des mesures de bande passante sur le transformateur.

Le banc de mesure est simple : j'injecte avec générateur BF une sinusoide de 1V à l'entrée du transformateur et je mesure les tensions à la sortie. Voici ce que ca donne.

Mais... La mesure est à refaire parce qu'en fait le secondaire n'est pas chargé. Plus bas dans l'article j'ai fait des tests en réel

diagtransfobf.jpg, 25kB


On voit qu'on a une tension moyenne de l'ordre de 7V entre 300hz et 4000hz. Mais comme ce n'est pas chargé, ca ne veut pas dire grand chose.

J'ai ensuite branché le poste en situation normale, avec une antenne fictive à l'entrée et mon générateur HF sur la fréquence 800Khz modulée à 1Khz.

Condition de mesures :
22V plaque sur la détectrice
90V plaque sur les 2 BF
-6V de polarisation

En injectant 3mV de HF, le niveau de sortie est monstueux (il faut dire que 3mV dans l'antenne, ca fait un peu beaucoup mais bon, voici les mesures)

Antenne : 3mV
Sortie plaque détectrice et primaire transfo BF 1 : 460mV
Secondaire transfo BF 1 et grille 1ere lampe BF : 2V
Plaque 1ere BF et primaire transfo BF 2 : 8,4V
Sortie transfo BF 1 et grille finale : 42V !!! C'est du lourd et à la sortie, le signal est complètement écrêté. De toutes facons c'est normal, avec 42V sur la grille, c'est du n'importe quoi, la lampe ne peut pas gèrer.

Déja, ca change du graphique en mesurant en réel, on voit que le rapport est plutot de 5 : 460mV ->2V sur le premier et 8,4V -> 42V sur le deuxième

J'ai refait une mesure rapide avec un atténuateur de plus sur le géné HF.

avec 0,3mV (300µV donc), j'ai 2,5V sur la grille de la finale

Et avec 100µV, j'ai 1,7V sur la grille de la finale.

J'en suis la.

J'ai aussi fait le test d'amortir les secondaires avec une résistance de 100K, ca baisse le niveau mais c'est tout. Donc, forcément le son est moins saturé. Comme, il y a moins de gain, ca couine moins et indirectement je récupère un peu de basse mais trois fois rien. Je ne pense pas que ca soit une histoire de résonnance, je suis fermement convaincu qu'il y a trop de gain et que ca entre en réaction BF, c'est pour ca qu'en condition normale, le son est saturé et aigu. Si je touche le plot de sortie HP avec un doigt, rien que le fait d'approcher mon corps du récepteur suffit pour le faire couiner.

Malgré tout, Pierre pense que ce n'est pas un problème de réaction, et il a certainement raison car il a 100 fois plus d'expérience que moi sur le sujet.

A etudier donc.

Seule constat que je peux faire, c'est le seul poste que j'ai qui possède des transformateurs avec un rapport aussi élevé et aussi un des seuls dont la première BF est alimenté avec la même tension que la finale. En général on met 45V pour la première BF et un peu ce qu'on veut pour la finale. Ici, si je veux alimenter la finale en 90V, j'ai aussi 90V sur la première BF, mais j'ai aussi la même polarisation car elle est commune aux deux lampes.

J'ai essayer de changer la polarisation de la première lampe en la mettant à 0V ou alors sur le A-, le son baisse, mais c'est normal, je me retrouve dans une portion la courbe ou la lampe est complètement saturée, ca amplifie n'importe comment et le son baisse. Donc c'est pas bon non plus.

Le prochaine essai consistera à alimenter la 1ere BF en 45V avec une polarisation sur le A- et la finale en 90V avec une polarisation réglable. Si ce n'est pas mieux, j'abrutirai le secondaire du deuxième transfo BF avec 100 ou 200K.

Peut être le concept est trop sensible et que radio-bleue est une station trop puissante, même avec la réaction à zero.

Il ne faut pas oublié qu'en 1924, les emetteurs n'étaient pas du même calibre. Je peux aussi enlever quelques spires sur le bobinage de réaction ou alors l'abrutir avec une capa, ca serait une autre solution.

Je pourrai aussi faire comme certain poste atwater où le bobinage d'antenne est amorti par une résistance pour régler le volume, c'est à dire que j'abrutirai la HF dés l'entrée du recepteur en gardant le gain normal je devrai moins saturer.




Résolution des problèmes

Bien. Nous avons trop de gain et cela rend le récepteur instable apparemment. Le son est aigu, proche de l'accrochage et le fait de toucher le plot du HP relié à la plaque de la finale fait couiner le récepteur.

1) transformation n°1
Changer les tubes mettre que des 01A. Ca ne change rien.

2) Inverser le sens de branchement d'un des bobinages des transfos BF.
Idem, même résultat ca ne change rien.

3) Abrutir un des secondaires avec une résistance de 100K

Ca y est. C'est bien, mais le son est beaucoup plus faible. Du coup je décide de mettre 470K, c'est suffisant pour avoir une marge de volume plus que correcte et supprimer les accrochages. Je peux toucher le plot du HP, pas de couinement.

Pour simplifier le montage, mettre une 470K en parallèle sur le secondaire du deuxième transfo, revient à mettre cette résistance entre la grille de la finale et le plot -C à l'arrière du poste, c'est ce que je décide de faire. La résistance sera masquée sous la barre de fixation des plots.

IMG_0716.JPG, 66kB

Autre modification que j'avais faite, parce que ca ne mange pas de pain, c'est d'installer un condensateur de 2nf en parallèle sur les plots du HP. Ce n'est pas d'origine sur ce poste, mais beaucoup de récepteur sont concus comme ca et ici, Crosley est vraiment allé à l'économie vu que le seul condensateur de découplage est un 300pf installés entre la masse et la sortie de la galette de réaction. Pour faire propre, ils auraient pu mettre aussi une self de choc genre 2mH, mais la aussi.. Economie... Je ne l'ai pas installée cela dit.

Une photo du condensateur sous la plaque.

IMG_0717.JPG, 59kB


Une petite video pour illustrer la modification. Juste pour les fans d'ABBA (gimme, gimme, gimme !!!) sauf que je suis arrivé au moment du bridge, donc y'a que de la musique, mais bon, ca fonctionne...

video2-small.jpg, 7,4kB

Prochaine étape restauration de la caisse.




Restauration de la caisse et remontage

La caisse est bien attaquée. Je la ponce, mais pas trop parce que je vais finir par le creuser tellement elle est gravée. Donc, il restera quelques traces d'usures, tant pis.

une fois poncée, j'applique 2 couche de fondur avec un léger poncage après chaque couche.

IMG_0721.JPG, 45kB


Puis 2 couches de vernis coulmeur chêne finition ciré.

IMG_0725.JPG, 64kB


Je prépare le cordon. Comme d'habitude, je prends un lacet en coton blanc de chaussur de sport. C'est un 90cm, j'ai aussi des 150cm, c'est au choix, j'achète ca au supermarché du coin. Je trempe le lacet dans de la teinture pour bois. Quand la teinture est sèche, j'enfile les 5 fils à l'intérieur.

IMG_0727.JPG, 46kB


Coté poste, pour faire plus ancien, je recouvre les fils moderne avec du souplisso. C'est pas du souplisso à l'ancienne, c'est VRAIMENT du souplisso. Il est un peu raide comme la justice compte tenu de son age, mais il a forcément l'air vieux.

IMG_0729.JPG, 37kB


Ensuite, je ligature avec une ficelle en lin.

IMG_0731.JPG, 48kB


Voila la chassis avec son câble d'alimentation.

IMG_0732.JPG, 54kB


On remet le tout dans la boite.

IMG_0733.JPG, 59kB


IMG_0735.JPG, 46kB


Je soude mon connecteur universel et je rempli le culot avec des papiers au fond et de la colle thermo par dessus que je teinte en noir avec un feutre.

IMG_0738.JPG, 31kB


IMG_0741.JPG, 38kB


C'est fini.

Une photo des trois frères au dessus d'un récepteur que j'ai construit récemment.

IMG_0749.JPG, 51kB





Documents annexes

En attendant la restauration de la caisse, voici quelques documents glannés sur le web. D'abord le manuel d'instruction qui explique comment brancher le récepteur en fonction des tubes utilisés. C'est un document au format pdf.



Information intéressante dans ce manuel, il est précisé les tubes qu'on peut utiliser.

Notamment, dans le fonctionnement de bas :

Une 200 ou 300 en détectrion et 2 lampes 201 ou 301 en BF
Ou bien 3 lampes 201 ou 301.

Je peux donc mettre une 200 en détection, c'était prévu par le constructeur.



Encore un petit PDF avec quelques publicités Crosley de l'époque.




Longue vie à la TSF.