Remise en état de la caisse



Il reste quelques bricoles à finir. Nettoyer la caisse, refaire certaines partie où le vernis est abimé (notamment l'arrière et le couvercle), remettre le chassis dans la caisse, faire un cordon secteur.

Collage de la caisse et remontage du chassis

Je vais devoir recoller les parois intérieures. Elles sont vaguement cloutées. Je décide d'enlever les clous et plutot de coller ces parois.







Les trous qui permettent de fixer la plaque supérieure avec 4 vis sont d'un diamètre trop élevé. Les vis tournent dans le vide. Je rebouche ces trous avec des morceaux de chêne que je repercerai plus tard, quand tout sera sec.



Le chassis peut être réinstallé dans le poste. Comme il passe juste, il faut d'abord débrancher l'antenne secteur (la fiche banane présente à l'arrière du poste), on la laisse pendouiller pendant qu'on glisse le chassis dans la caisse.

Quand le chassis est au fond de la boite, on retire cette fiche par l'extérieur et on la branche sur le plot libre.

Le chassis sera définitivement fixé via 2 vis qui se trouvent sous la caisse.













Le cordon doit d'abord passer dans la face arrière.




Je passe sur le fait qu'il faut installer une prise secteur...




Comme Pierre j'ai rajouté une diode. Cela dit, normalement le fait de brancher le poste à l'envers ne présente aucun risque, d'autant plus que j'ai mis des condensateurs non polarisés, donc normalement, il ne devrait pas y avoir de problème. La diode (une 1N4007) est dans la prise. Le lacet utilisé est un peu usé, mais à la limite ca fait moins neuf (je sais, c'est pas une excuse valable...) En fait, c'est tout ce qui me restait sous la main, je commence à être en fin de stock de lacets à force de refaire des cordons d'alimentation et de HP...

Voila ce que ca donne une fois remonté.




Poncage et vernis

Je pensais que j'allais m'en tirer comme ca, mais en y regardant de plus près, le couvercle a le vernis abimé, je pense qu'un pot de fleur a atterri sur le poste (démentiel le nombre de postes que j'ai eu avec un rond de pot de fleur bien dessiné sur la partie supérieur de la caisse)...

Donc, je dois refaire le couvercle. Même chose pour l'arrière du poste qui est un peu gravé.

Alors bien évidemment, je démonte le chassis et le couvercle... Apparemment, j'aime bien perdre mon temps...

Je ponce à blanc le couvercle, des 2 cotés tant que j'y suis. L'ennui, avec ce genre de poste bas de gamme est que les bois qui sont utilisés sont de la même farine. Les cloisons de séparation sont en simple contreplaqué de 5mm. Une fois poncé, le bois redevient blanc, il faut appliquer une teinture avant le vernis.




J'ai mis de la "teinte et cire", c'est ce que j'ai de plus puissant au niveau de la teinte. Il faudrait que je me décide à acheter du brou de noix (ou quelque chose de très foncé, à la limite du noir car une fois que la teinture est sur le bois, elle s'éclaircit un peu)




J'ai essayé de gratouiller la partie abimée derrière le poste, mais la teinte ne prend pas.Il faut vraiment enlever le vernis et l'ancienne teinture. Si vous regardez les tranches des panneaux latéraux, on voit bien que la aussi c'est du contreplaqué. On joue pas dans la même cour que les Atwater en acajou !!! Bon, c'est pas le même prix non plus je pense.

On remarque les délicieux trous d'aération, qui permettent de ventiler l'intérieur du poste. Je suis plié de rire rien qu'en y pensant vu que la grosse chutrice en porcelaine doit balancer 20 watts de chauffe dans un boitier qui est en bois et qu'il n'y a que 4 pauvres trous de 10mm sous le chassis pour faire rentrer l'air frais...




Je dépose les plaques qui tiennent avec ces clous et je ponce à blanc la face arrière qui sera teintée ensuite elle aussi.




Je pose ensuite 2 couches de fondur. Cela permet de fixer la teinte, d'éviter aux fibres du bois de se redresser et au final, cela permet d'économiser 1 à 2 couches de vernis. Le fondur est très rapidement absorbé et on passe de la laine d'acier "000" entre les 2 couches.




Je passerai ensuite 2 couches de vernis pour finir.

Ici, première couche sur le couvercle.




La suite n'appelle pas de commentaires particuliers, remontage du chassis, de la charnière, du couvercle,de la partie supérieure, prise secteur.

Et voila...













Nous vivons une époque moderne. Longue vie à la TSF...