Etude du schéma
Réfection du cadre
Remise en état de la caisse
remontage et test




Modification du schéma

J'ai effectué 2 modifications majeures sur le récepteur.

Ajout d'un condensateur de découplage au niveau du curseur du potentiomètre afin de limiter les accrochages quand on monte le gain.

IMG_0059.JPG


L'autre modification a été d'ajouter un fil de polarisation pour la finale. Le pied du secondaire du deuxième transformateur BF n'est donc plus relié au -4V, mais à un fil de polarisation. Je pourrai donc appliquer la tension que je veux sur ce fil et ainsi utiliser n'importe quel tube en final. En plus, cela limite la distortion, car relier le secondaire au -4V ne suffisait pas et donnait pas mal de distortion.




Etude du schéma

Voici le schéma relevé. Vous cliquez sur l'image pour l'ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

stanislas-schema-small.jpg, 7,8kB

Par rapport au schéma initial, j'ai fait 2 modifications. Autant les noter tout de suite. J'ai ajouté une condensateur de 4nf pour découpler le curseur du potentiomètre de volume et j'ai débranché le pied du secondaire du dernier transformateur MF qui était au -4V pour faire une entrée polarisation séparée, ce qui me permet de mettre un peu ce que je veux comme lampe finale et jouer sur la tension de polarisation de cette lampe.

Commencons par le début.

La réception se fait sur cadre. Le cadre est double et contient 2 enroulements, un pour les PO, un pour les GO. Le cadre dispose de prises chassis 4mm (2 prises pour chaque enroulement), la liaison avec le chassis se fait avec 2 fils qui sortent derrière le poste, terminés par 2 fiches bananes 4mm qu'il suffit de brancher sur le bon enroulement du cadre en fonction de la gamme choisie. Le poste étant un super-hétérodyne, il faudra aussi commuter le bobinage associé de l'oscillateur local, cela se fait en facade via un commutateur de gamme d'onde.

Le cadre est directement en parallèle sur un CV de 1nF, le tout est relié à la G2 de la bigrille.

Par le jeu d'un double commutateur, on choisit le bobinage oscillateur qui correspond à la gamme d'onde que l'on veut recevoir, nous avons donc 2 bobinages oscillateur, un pour les GO, un pour les PO. Ces bobinages sont amovibles, donc, dans une certaine mesure, je pourrai fabriquer d'autres bobinages pour recevoir éventuellement d'autres gammes d'ondes, mais, le cadre ne serait plus utilisable tel quel car il n'est prévu que pour les gammes PO et GO. De plus, la capacité des CV serait trop grande pour recevoir par exemple des OC.

Une partie du commutateur commute le bobinage d'entretien, l'autre partie, le bobinage oscillateur qui est en parallèle sur le CV oscillateur, sa capacité est de l'ordre de 500pF. Cette partie est reliée ensuite à la G1 de la bigrille.

La bigrille assure donc le role d'oscillateur local et de mélangeuse. Le résultat du mélange est récolté sur la plaque de la bigrille qui est reliée au +40V via le primaire du premier transformateur MF.

Viennent ensuite 2 étages d'amplification MF qui utilisent des triodes. Le gain des 2 étages MF se règle avec la position du potentiomètre branché aux bornes de l'alimentation filament. Les grilles étant reliées ensemble sur le curseur du potentiomètre il convient "normalement..." de découpler la HF avec un condensateur pour éviter des problèmes d'accrochages. Nous devrions trouver habituellement ici un condensateur de découplage. Celui-ci était absent sur le récepteur. J'ai donc ajouté un condensateur de 4nF pour assurer ce découplage.

A la sortie du dernier transformateur MF nous attaquons la troisième triode qui assurera le rôle de détectrice. Nous avons ici une détection grille assurée par le couple condensateur de 200pf (en série avec la grille) et résistance de fuite de grille de 3 mégohm réliée entre grille et +4V.

La plaque de la détectrice est alimentée en 80V via le primaire d'un premier transformateur BF (découplé par 4nF pour enlever les résidus de HF), son secondaire est relié à la grille de la première lampe BF. La polarisation de cette lampe BF est fixe, le pied du secondaire est relié au -4V.

L'étage suivant est quasi identique. La plaque de la première lampe BF est alimentée en 80V via le primaire du second transformateur BF . Le secondaire est relié à la grille de la lampe finale.

Ici j'ai fait une modification. La polarisation de la finale était fixe et le pied du secondaire était relié au -4V. J'ai débranché ce fil au pied du secondaire du dernier transformateur BF et j'ai sorti un fil en extérieur me permettant d'injecter la tension de polarisation de mon choix et ainsi de choisir le type de lampe finale qui me convient. Dans mon cas, j'ai mis -5V.

Pour finir, la plaque de la finale est alimentée en 80V via un HP branché sur 2 bornes à l'extérieur du poste, en parallèle sur ce bornier se trouve un condensateur de 4nF filtrant de nouveau les résidus HF et baissant un peu le niveau des aigus à la sortie.




Réfection de la caisse

Démontage du socle du récepteur.

IMG_0060.JPG


Première couche de vernis. J'en mettrai 2 sur toutes les faces.

IMG_0065.JPG


Démontage d'un coté. En fait, je démonte au fur et à mesure afin de ne pas avoir à extraire le chassis de la caisse.

IMG_0066.JPG


IMG_0067.JPG


Une couche de vernis sur la bordure.

IMG_0070.JPG


Remontage du socle.

IMG_0081.JPG


Mise en place d'autres pieds en caoutchouc, ils ne sont pas neufs mais quand même en meilleur état que ceux d'origine.

IMG_0083.JPG


Démontage du dessus.

IMG_0084.JPG


Je démonte les lampes afin de nettoyer l'intérieur.

IMG_0085.JPG


Fabrication d'un cordon d'alimentation (à l'ancienne...)

IMG_0086.JPG


Les souplissos en coton de chaque fil entre dans la gain en coton et je fais tenir le tout avec quelques centaines de tours de fils.

IMG_0087.JPG


Mise en place de bornes pour la sortie HP.

IMG_0088.JPG


Remontage de la partie supérieure. Vue de l'arrière

IMG_0089.JPG


Vu coté facade.

IMG_0090.JPG


Fabrication de plaquettes d'identifications pour chaque fil d'alimentation. J'ai découpé ces plaques dans une feuilles d'aluminum de 8/10.

IMG_0094.JPG


J'ai fait les inscriptions avec des poincons.

IMG_0095.JPG


Fabrication des attaches pour mettre à l'extrémité des fils afin de pouvoir les relier sur les borniers de l'alimentation. A l'avenir je mettrai sans doute des fiches bananes 4mm, c'est plus pratique et cela évitera les court-circuits entre les fils.

IMG_0098.JPG


Nettoyage de la poignées d'ouverture du panneau arrière.

IMG_0099.JPG


Polissage des fermoirs.

IMG_0100.JPG


Vu de l'arrière terminé. A droite, les 2 fils blancs sont cceux qui iront se connecter au cadre.

IMG_0101.JPG




Réfection du cadre

Je nettoie le cadre au mirror.

On voit ici une partie nettoyée.

IMG_0071.JPG


Les plaques publicitaires du fabricant sont démontées. Je serai obligé de changer les vis car elles se sont cassées, bien entendu...

IMG_0074.JPG


Un coté terminé.

IMG_0072.JPG


L'autre en cours de nettoyage.

IMG_0073.JPG


Fin du nettoyage et remontage des plaques du fabricant.

IMG_0078.JPG


J'avais un problème de réception sur les PO du à un mauvais contact dans le cadre. Je nettoie les connexions et je resserre les prises 4mm chassis. Vérification de la continuité à l'ohmètre. Ici la partie cadre GO.

IMG_0079.JPG


La partie PO, beaucoup moins résistive contenu du faible nombre de tours.

IMG_0080.JPG




Fin de l'histoire

Allez, une dernière video pour la route...

video2.jpg

Pour mémoire.

Avant Après
stavant.jpg


stapres.jpg




Dans l'atelier, avant la montée au troisième étage.

IMG_0092.JPG


Bien au chaud au troisième...

IMG_0113.JPG


Juste pour se rapeller comment il était avant.

IMG_9854.JPG


IMG_9854.JPG Avec nouveaux amis. Il n'est pas si lourd que ca, c'est l'appareil qui déforme l'image, l'étagère est normalement droite...

IMG_0107.JPG




Je ne le répèterai jamais assez, mais une fois encore, mille merci encore à ma collègue de bureau et à son mari pour ce don qui ne pouvait pas me faire plus plaisir.

A bientôt....