Remise en etat du chassis





Globalement, il n'y a pas beaucoup de travail à faire. Nettoyer un peu le chassis, changer le cable d'alimentation, remettre un nouveau condensateur de découplage de la HT, nettoyer le rhéostat et refaire la détection. Je pourrai ensuite faire un premier essai.

Etat des lieux

Je commence par démonter le rhéostat.

IMG_9288.JPG


Il est fixé par 2 vis derrière la facade.

IMG_9289.JPG


Il faut ensuite dessouder 3 fils pour l'enlever. L'arrivée -F qui va sur l'interrupteur et le départ vers les filaments HF et BF. Une fois ces trois fils enlevés au niveau du chassis, je peux libèrer le rhéostat.

IMG_9291.JPG


Le démontage ensuite est simple, on enlève la lamelle en forme de U, le bouton se libère et on peut nettoyer la partie qui fait contact avec le fil résistif.

IMG_9293.JPG


Le remontage se fait dans l'ordre inverse. On replace le bouton, on refixe la plaque en U, on vérifie à l'ohmètre que la plage de 0 à 10 ohms est bien parcouru et on remonte le rhéostat sur la facade avec ses 2 vis. Il reste à resouder les trois fils précédemment enlevés, celui qui part de l'interrupteur vers l'alimentation -F, celui qui est après l'interrupteur et qui va alimenter les lampes détection + BF

(Attention, ce n'est pas un simple fil. C'est un fil résistif de 1 ohms environ).

Puis reste le dernier fil qui part du rhéostat pour aller a la rampe d'alimentation des filaments des lampes HF.

Maintenant que nous en sommes la, il est temps de refaire le cordon d'alimentation.




Le cordon d'alimentation

Je prends 6 fils que je glisse dans un lacet. Un gros rouge pour le +F, un gros noir pour le -F, un jaune pour la polarisation, un gris pour les 22.5V de la plaque de la détectrice, un blanc pour l'alimentation plaque des lampes HF et de la première BF, et enfin un rouge pour la finale.

J'accroche ensemble ces 6 fils avec un bout de chatterton à une extrémité et je glisse le tout dans un lacet de chaussure de montagne qui fera office de gaine coton pour le fil d'alimentation.

IMG_9290.JPG


Ensuite, il faut souder les 6 fils. Le +F est commun au 6 lampes, c'est le plus facile. Le -F se divise en 2 pour aller vers l'interrupteur et au pied du secondaire du premier transformateur BF. La polarisation, va au pied du secondaire du deuxième transformateur BF.

Ensuite nous avons le 22.5V qui va au pied du primaire du premier transformateur BF (l'autre coté du bobinage va sur la plaque de la détectrice).

Le 67.5V se divise en 2, une partie pour le primaire du deuxième transformateur BF (l'autre coté du bobinage va sur la plaque de la première lampe BF) et l'autre partie va sur un fil qui distribue la HT sur les plaques des 3 lampes HF.

Le 90V, va directement sur le bornier du HP.

Voila, c'est simple en fait. Une fois ces fils bien soudés, on maintient la gaine avec un clip qui tient avec 2 vis.

Maintenant, il est temps de refaire le condensateur de découplage HT. Je le chauffe au décapeur thermique pour extraire le contenu et je mets un 330nf à l'intérieur. Un des fils est soudé à la carcasse métallique du condensateur, l'autre fil dépasse à l'etérieur. Je bourre ensuite avec du papier. (on voit le papier sur la photo). Ensuite, je fermerai l'orifice avec de la colle thermo que je noircirai avec un marqueur noir. J'ai même récupéré la gaine noir du fil d'o rigine.

IMG_9294.JPG


On refixe ensuite le condensateur avec ses 2 écrous et on soude l'extrémité du fil sur la rampe de distribution du 67,5V. On verifie enfin au capacimètre qu'on a bien 330nf entre chassis et 67,5V.




La résistance de détection

La résistance de détection d'origine est morte, mais je la laisse, je la trouve jolie. Je glisserai une 3.3 Mohms sous le chassis.Cette 3 Mohms, ne revient pas comme à l'habitude au +F de la détectrice mais sur le point milieu d'une résistance bobinée qui est foutue elle aussi. En plus, ce n'est pas exactement un point milieu, mais un point entre 180 ohms d'un coté et 270 ohms de l'autre pour former une résistance totale de 450 ohms reliées entre +F et -F. Le coté 180 ohms est relié coté -F.

On voit ssous la résistance bobinée, les 2 résistances de 270 et 180 ohms.

IMG_9307.JPG


Sur le point milieu de ces 2 résistances, j'en soude une de 3.3Mohms qui ira vers la grille de la détectrice. Je l'ai fait ressortir un peu pour qu'on la voit sur la photo.

IMG_9306.JPG


Voila, l'essentiel est fait, nous allons faire un premier essai...




Premier essai

IMG_9308.JPG


Je relie les 6 fils sur l'alimentation de labo. Je mets 5V pour les filaments et je relie les différents fils.Normalement c'est 6V car les batteries font 6V, mais j'ai construit mon alime de labo en 5V, c'est comme ca...)

Je branche une antenne et une terre, ainsi que le HP d'atelier sur une position haute-impédance.

Je tire l'interrupteur marche/arrêt. Tous les filaments s'allument et le réglage du rhéostat modifie bien l'intensité de l'éclairage des filaments HF. J'entend un peu de ronflette dans le HP tout va bien.

Je bouge le CV et je fini par tomber sur radio bleu, mais le son est un peu mou, il faut réaligner les CV (c'est d'ailleurs le seul réglage possible).

Le CV du milieu sert de référence on y touche pas. On se règle sur une station, j'ai pris radio bleu c'est en milieu de gamme et on essaie d'avoir le son le plus fort. Puis ensuite on ne touche plus au bouton de manoeuvre du CV

On desserre les 2 vis de la poulie du CV de droite.

IMG_9296.JPG


On fait pareil sur la poulie du CV de gauche.

IMG_9297.JPG


Je manoeuvre manuellement les lames du CV de gauche et du CV de droite, pour avoir le son le plus fort possible. J'ai pris radio-bleu, mais rien de vous empêche de prendre un gene HF et de mesurer la tension de sortie, ca sera encore plus précis.

IMG_9302.JPG


Une fois le bon réglage trouvé, on sert les vis des poulies et c'est fini.

Comme d'habitude, une petite video du fonctionnement de l'engin.

Video de l'AK35



Pour dire la vérité, je ne pensais pas que ca serait si rapide, mais il y a tellement peu de pièces dans ce genre de poste, que si les CV, transformateurs HF et transformateurs BF sont OK, il ne reste pas grand chose à faire.


Remise en état du boitier