Remise en route d'un poste batterie




photo Marque     -----
Modèle     -----
Année     + ou - 1928
Pays     France
Type     Super-hétérodyne  
Gammes d'ondes   PO/GO
  Alimentation     Sur batteries
Nbre tubes     6


C'est le premier poste batterie que je vais restaurer. Je l'ai trouvé à la foire aux jambons qui a lieu à Chatou tout les ans.
C'est à la fin de la journée et en allant acheter des bonbons pour mes enfants que je suis tombé dessus. Il trainait avec plein de bazar dessus et se trouvait bien caché sous une table. Ce sont les gros boutons qui ont attiré mon regard. Les confiseries ne rapportent pas que des caries !!!


Etat des lieux

C'est un super heterodyne 5 lampes. La caisse est apparemment dans un bois exotique genre acajou, la couleur est assez foncée.

photo


Sur la facade, les deux gros verniers pour l'accord cadre et le réglage oscillateur. Au dessus deux, la sélection PO/GO (pour les GO une bobine est présente dans le poste et s'ajoute à l'inductance du cadre), en PO seul le cadre est utilisé.

A droite du sélecteur de gamme, se trouve les positions de sélection de l'oscillateur (PO / MO / GO).

En bas à droite, 3 boutons : le premier en partant de la gauche est un réglage de gain, les deux autres des rhéostats pour la partie filament.

Tout en bas à droite, une prise jack pour le casque ou le HP haute-impédance.

En haut à droite un galva, avec deux petits boutons : le bouton noir fait afficher la tension de la batterie HT et le bouton rouge la tension de la batterie pour les filaments. C'est pas logique ? Et bien non...

Voyons un peu l'intérieur maintenant...

C'est donc un super-hétérodyne équipé de 5 lampes

photo


A droite nous voyons un petit support en fer. Il devait servir certainement pour tenir la pile de polarisation nécessaire au bon fonctionnement de la lampe finale.

Les trois cylindres noirs sont les transformateurs MF, accordés sur 55khz.

Voici la liste des tubes utilisés et leur fonction.


Oscillatrice et mélangeuse     R43
Moyenne Fréquence 1     A409
Moyenne Fréquence 2     A409
   Préamp BF et détection     A415
Finale BF     B443  


J'ai testé tous les filaments à l'ohmètre, ils sont tous OK.

(Entre temps j'ai construit un petit lampemètre pour lampe batterie qui ma permis de tester rapidement quelques lampes. Les A415 est bonne à 90%, une des A409 à 80% et l'autre à 100%. Tout va bien. Je n'ai pas encore testé la bigrille et la finale, mais compte tenu des résultats obtenus sur les 3 lampes testées, les 2 dernières doivent être encore en état de fonctionner.)

Voila une image de la bigrille

photo bigrille


Les lampes sont montés sur des supports au fond de la caisse ainsi que les MF.

photo


J'ai testé la continuité des transformateurs MF, ils sont OK. Par contre, le condensateur en parallèle a peut être varié et la résonance ne se fera peut être plus sur 55khz. Il faudra que je les démonte pour les nettoyer, donc ca sera l'occasion pour changer le condensateur si besoin est.

photo


Tous les condensateurs sont marqués avec 4050, mais ils ne font pas 4nF, je ne sais pas ce que veut dire cette inscription, elle désigne peut être un modèle de condensateur. Ces condensateurs sont formés de lamelles empilées qui peuvent apparemment coulisser pour parfaire le réglage.

photo


Sous les transformateurs sont indiqués les branchements à effectuer. Ici nous avons l'arrivée +80 avec la sortie Pl pour la plaque, donc ces deux plots concernent le primaire, le secondaire a pour inscription + ou - 4V et Gr pour la connexion grille avec entrée ne tension variable qui prend sa source sur le potentiomètre qui permet de régler le gain des étages MF et ainsi d'avoir un réglage de volume.

photo


Après la détection, nous avons un transformateur de liaison BF. Rien de spécial, le primaire alimente la plaque de la A415 et le secondaire se branche entre la pile de polarisation et la grille de la finale.

photo


Le primaire est OK, le secondaire parait avoir un mauvais contact. Pierre m'a dit que souvent les fils de liaisons ne faisaient souvent plus contact correctement avec les bornes de connexion sur le corps du transformateur, je verifierai donc cela.

La fixation du support de pile.... J'aime bien la finition antiquaire !!! Bref, elle n'est pas très élégante, la vis dépasse à l'extérieur, je bricolerai quelques chose de mieux.


photo


En tout cas, je ferai quelque chose qui évitera de transpercer la caisse... C'est dommage d'avoir procédé ainsi. Enfin... Je boucherai le trou et avec un peut de teinture et de vernis on n'y verra plus grand chose.

photo


Sur le coté droit, le bornier de connexion :

De droite à gauche nous avons le +4V et la masse haute tension, ensuite le -4V, puis le +80V et enfin le +120V.

Et là, maintenant que j'ai fait la photo, je vois que nous n'avons pas de 40V, mais bien du 80V et du 120V. Pierre m'avait fait la réflexion par rapport au schéma et il trouvait bizarre la présence d'une résistance chutrice pour la bigrille, comme si l'ensemble du montage était alimenté en 80V.

photo


Nous avons 80V pour l'ensemble des premier étage jusqu'à la A415 et 120V pour la finale.

photo


Sur le coté gauche les 2 bornes de connexion du cadre :

photo


Celui-ci était prévu pour être uniquement PO. En effet, si on commute en GO, une bobine de 2mH est ajouté en série avec le cadre.

photo


Le commutateur de gamme d'onde pour la partie accord.
En GO, une inductance est rajoutée en série avec le cadre et la position PO court-circuite cette bobine.

photo


Le bloc oscillateur :

Le fut noir horizontal, contient les bobinages oscillateurs et la commutation de bande.

photo


photo


Sous lui se trouve le CV oscillateur.

photo


En dessous de lui et a gauche le CV d'accord principal.

photo


Potentiomètres et rhéostats :

photo


Le premier bouton à gauche est un potentiomètre de gain, qui envoie une tension continue réglable sur la grille de la première lampe MF, ce qui permet donc de règler son gain. Cette commande devait servir de commande de volume.

Ensuite viennent les 2 rhéostats.
Le premier règle la tension filament des trois premiers tubes (oscillatrice/mélangeuse et les 2 lampes MF)
Le second règle la tension filament des deux derniers tubes (détection/BF et finale BF)

Autres composants :

La résistance et le condensateur de détection sont dans un même bloc.

photo


Reste un gros condensateur de 3mf dans un petit cube en acier, je le referai, il ne doit pas être bien frais et je serai plus tranquille.

photo


Il reste quelques condensateurs : un en parallèle sur le primaire du transformateur de liaison HF, un en parallèle sur la prise casque (ou HP) et un dernier sur le potentiomètre de gain pour éliminer la HF. Ce sont des condensateur de 3 à 4nf, tous en parfait état, je n'y toucherai donc pas.

L'ensemble du cablage est fait en l'air avec du fil de cuivre de grande section carré.

photo


Il n'y a que quelques soudures sur l'ensemble, notamment des oeillets pour les connexions aux supports de lampes.

Le redémarrage de cet engin ne devrait pas poser de gros problèmes particuliers. Quoique, cela dit, c'est mon premier poste batterie. Nous verrons bien...




Réparation du chassis...