Le démontage du chassis





Vu le sinistre état du récepteur, je décide de tout démonter. Le chassis est composé d'une plaque de tole en équerre sur laquelle sont fixés, les CV avec les bobinages associés, les supports de lampes, les 2 transformateurs BF et quelques composants.

Sur la face avant est fixé le bloc en bakelite qui contient les 2 rhéostats et l'interrupteur de mise en marche.

Démontage de la facade

La facade est fixé au chassis par l'intermédiaire de 3 équerres et 7 vis. En enlevant ces vis la facade peut se démonter.

IMG_8074.jpg


On remarque les fils dénudés, il faudra les remplacer. Le plot qui remonte au milieu est l'interrupteur de mise en marche.

IMG_8075.jpg


Le bloc des rhéostats tient avec 3 vis, en les enlevant et en dessoudant un certain nombre de fils on peut retirer le bloc. Le fil vert est trompeur. Il s'agit d'un fil résistif dans une gaine verte genre souplisso.

IMG_8076.jpg


Il faudra que j'enlève les tâches de peinture verte, et ca sera facile, la peinture n'adhère presque pas à la bakélite.

IMG_8079.jpg


Ensuite, on enlève les accessoires de décoration de la facade, l'axe et la molette de réglage fin du CV.

IMG_8084.jpg


Voici la facade nue, après un léger poncage, elle aura droit à un coup de bombe de peinture.

IMG_8085.jpg




Démontage de l'étage antenne et fabrication d'un outil

Je décide de commencer par l'étage antenne. C'est un banal circuit accordé qui est constitué d'un transformateur. Le primaire avec une prise permet de relier l'antenne. Le secondaire est accordé avec un CV et est relié via une résistance bobiné d'environ 900 ohms sur la grille de la lampe qui suit.

Comme je l'ai dit dans le précédent chapitre, tous les circuits accordés sont bons, par contre sur les 4 bobines, seules une à un primaire correct.

Ici c'est le cas, j'ai un primaire avec une prise, la première partie est bonne, la suivante est coupée quelque part.

Par rapport au 3 étages accordés qui suivront, celui la à une particularité. Le CV a une lame supplémentaire qui se règle avec un bouton séparé. On voit sur la photo le principe de fixation des bobinages sur le CV via deux petites plaques en forme de S. Les 2 bobinages que l'on voit sont en série et constitue la partie accordée. Le primaire se trouve à l'intérieur d'un des 2 tubes, celui qui est le plus à droite.

IMG_8087.jpg


Le primaire à une forme hexagonale. Si ils ne sont pas réparables (on sait jamais), je vais devoir fabriquer un outil pour les bobiner. C'est le moment de s'y mettre.

Je mesure un des coté de l'hexagone.

IMG_8091.jpg


Ensuite je prends une plaque de tôle, genre acier de boite à gâteau.

IMG_8090.jpg


Tous les 11mm, je mets un trait de cutter assez profond mais pas trop, le but est de faciliter le pliage mais de ne pas couper l'acier.

IMG_8092.jpg


Je forme mon hexagone et je maintiens le tout dans un étau.

IMG_8093.jpg


Je soude ensuite cet hexagone sur la longueur.

IMG_8094.jpg


Ensuite je lui mets un pied que je soude aussi.

IMG_8097.jpg


Je prépare un peu résine dans un bac et je la fait couler dans mon tube.

IMG_8100.jpg


Après quelques heures de durcissement, ca donne ceci après démoulage.

IMG_8106.jpg


IMG_8107.jpg




Remise en état de l'étage antenne

Il faut démonter le primaire. Il est légèrement collé à l'intérieur du tube. Ici le primaire à une prise et donc trois fils.

Je dessoude les 3 fils par l'intérieur. Je dessoude aussi un des fil de la partie accordée car il va me gêner pour extraire le primaire. Je suis obligé de déformer un peu le primaire afin de le décoller et de le faire sortir, mais je pense pas que cela changera beaucoup ses caractéristiques.

En fait, je trouve rapidement la panne. Le fil est cassé au niveau du chatterton qui maintient le bobinage. Je gratte quelques millimètres plus loin le fil pour enlever l'isolant coton et je soude un fil fin isolé au teflon.

IMG_8101b.jpg


Voici une vue de ce bobinage.

IMG_8101.jpg


Petite précision, ces bobinages ne sont pas mis n'importe où dans le tube, ils sont collés à une hauteur précise que j'ai mesurée avant.

IMG_8102.jpg





Démontage de l'étage HF suivant

Ici le primaire et le secondaire sont OK. Malgré tout après démontage, je mettrai des fils liaisons neuf car ceux d'origine sont trop abimés.

D'ailleurs je généraliserai ce changement de fils sur tous les étages, c'est plus prudent.

Petite précision, pour démonter un étage, le CV tient avec 3 vis sur le chassis. I faut donc enlever ces trois vis, ainsi que le cablage qui relie le tout au chassis. Mais ca ne suffit pas...

Atwater Kent à un concept bien particulier de mono-bouton. Les axes des 4 CV sont sur des poulies et les pouliers sont reliées entre elles par des courroies, mais pas n'importe lesquelles, des courroies en sorte de laiton. Elles sont percées d'un petit trou par endroit et dans ce trou vient se mettre un petit plot détrompeur qui se trouve sur la tranche des poulies.

On donne un peut de mou en desserant les 4 CV, cela permet aux poulies de se rapprocher et de mettre les courroies en place.

IMG_8104.jpg


Sur le premier étage HF, pas grand chose à dire si ce n'est la résistance bobinées qui relie l'étage accordé à la grille de l'étage suivant qui est coupée. Ces résistance font dans les 880 ohms, j'en fabrique une avec 2 résistances de 820 et 56 ohms en série. Le couple sera soudé derrière, ca ne se verra pas une fois remonté.

IMG_8105.jpg


Voici la tête du chassis, avec les 2 premiers étages démontés. J'ai du scier une vis de fixation d'un des supports de lampes tellement elle était rouillé. Je pense que ce poste à pris de l'acide ou quelque chose comme ca, ca certaines partie sont parfaites et d'autres complètement rongée par la rouille.

IMG_8108.jpg


Il me reste donc encore 1 étage HF et l'étage accordé de détection à démonter avant d'attaquer la BF.




Fabrication d'un primaire hexagonal

Je ne vais pas m'étendre sur le démontage des autres étages, c'est toujours la même chose. Maintenant, je vais faire un essai de construction de bobinage primaire.

Le premier primaire, celui de l'étage d'antenne a été réparé, le suivant (étage HF 1) était OK, celui de l'étage HF2 est coupé ainsi que celui de l'étage HF3.

Comme le bloc CV + bobinage est démonté, on enlève d'abord tous les fils de liaisons (de toutes facons, ils sont foutus). Ensuite, on dessoude à l'intérieur du tube les 2 fils du primaire, ainsi que le fil du secondaire qu'on fait ressortir à l'extérieur et qu'on maintient avec un chatterton pour éviter que tout se débobine.

Une fois que les fils sont enlevés, on enlève la totalité de la soudure sur les petits oeillets de connexion, il faut que ca soit bien propre pour extraire le bobinage sinon il ne passera pas.

Ensuite, très important, on mesure la distance entre ce primaire et le haut du tube car il faudra replacer le nouveau primaire au même endroit.

A l'aide d'un tournevis, on décolle délicatement le primaire et on l'extrait du tube.

Je n'ai pas de photo de ce primaire en particulier mais au niveau de la forme il ressemble à celui d'antenne mais avec moins de tours.

IMG_8101.jpg


Je coupe les petits bout de chatterton et je compte les tours. Il y a 21 tours de fil.

Je prend ensuite du calicot adhesif qui a l'aspect du chatterton à l'ancienne.

IMG_8114b.jpg


Je coupe trois bandes de 12cm de long sur 8mm de large et je dispose ces bandes en faisant un tour complet de mon outil. La face collante est à l'extérieur, une fois que la bande fait le tour complet je la colle sur elle même, donc chaque bande couvre 2 faces c'est pour cela que j'en ai besoin que de 3.

IMG_8114.jpg


Je n'ai pas de fil sous coton de diamètre approprié, donc je prend du fil émaillé de 0,30mm de diamètre que je bobine en jointif.

IMG_8116.jpg


Ensuite je coupe 1 bande sur 2, de part et d'autre du bobinage à 8mm environ (en fait la largeur de mon bobinage) et je replie les petits bout en portefeuille sur le bobinage.

Au final j'aurai un bobinage avec les fils maintenus toutes les 2 faces.

IMG_8117.jpg


Je retire le bobinage en le faisant glisser le long de l'outil et voila à quoi ca ressemble une fois retiré.

IMG_8119.jpg


IMG_8120.jpg

Les bobinages seront fixé au vernis HF à l'intérieur des tubes. Voila ce que ca donne de près.

IMG_8146.jpg

IMG_8148.jpg




Pour la suite, je vais démonter la dernière platine, à savoir l'étage de détection + les étages BF. Les transfo seront démontés afin d'être repeint et le chassis sera enfin libéré de tous ses accessoires.




Démontage du reste

Voici ce qu'il reste de la platine de détection + BF. La plaquette avec les 2 rivets à droite de l'image est la double résistance de polarisation de la détectrice. Au milieu, le condensateur est celui qui filtre la HF avant la BF. De droite à gauche nous avons le support de lampe détection puis première BF et enfin finale BF.

IMG_8140.jpg


Les transformateurs BF. Le petit de gauche est celui de liaison entre les 2 lampes BF. Celui de droite, un peu plus gros lie la détectrice à la première BF.

IMG_8142.jpg


Voila les 4 blocs CV + bobinage reconstruits et prêts à être recablés. J'ai préparé des fils assez longs que je couperai à la bonne longueur lors du câblage. Ces fils seront recouverts de souplisso à l'ancienne (d'ailleurs ce n'est pas du souplisso à l'ancienne mais un vrai rouleau de souplisso raide comme la justice qui a plus de 50 ans, donc inutile de dire qu'il fera naturellement vieux...).

IMG_8144.jpg


Quelques bricoles qui restent dans une boite : les trois autres supports des premières lampes HF, les courroies qui permettent de relier les CV et le condo de découpage des plaques que je vais restaurer prochainement.

IMG_8149.jpg





Le condensateur de découplage plaque

Le condensateur de découplage des plaques fait 0,3nF/500V, je mettrai ce que j'ai sous la main à savoir 0,3nf/400V, de toutes facons la tension plaque ne dépasse pas 90V pour la finale, donc c'est suffisant. Je ne m'étale pas sur la reconstruction de ce condensateur car je fais comme à l'habitude.

Vidage du condensateur (une partie suffira), remise en place d'un condensateur neuf, mise en place d'un souplisso, remplissage du condensateur par de la colle thermo qu'éventuellement je repeins en noir.

IMG_8176.jpg


IMG_8178.jpg





La résistance de BIAS de la détectrice

Cette résistance est bobinée et comporte une prise intermédiaire, qui bien entendu n'est pas au milieu exactement (heureusement j'ai de la documentation sur les pièces du ak33).

Cette résistance est composée d'une première partie de 180 ohms suivie d'une autre de 270 ohms. Le tout est en parallèle sur le filament, nous avons donc 450 ohms en paralèlle sur le filament et un pseudo point milieu fictif entre 180 et 270 ohms des extrêmes. Sur ce point fictif viendra se connecter la résistance de détection (qui est morte, je mettrai 3Mohms à la place ca ira très bien.).

IMG_8181.jpg


Vu de près, on voit l'état putoyable du fil résistifs, coupés à plusieurs endroits.

IMG_8181b.jpg

Je mets donc 2 résistances sous la plaquette.

IMG_8182.jpg


Vu du dessus, ca ne se voit pas trop.

IMG_8184.jpg



Nous avons remis en état les principaux composants :

Il ne restera que la résistance de détection à remettre en état ou à changer.

Le reste n'est que de la pièce détachée, des poulies, des couroies, des supports de lampes. Les composants restants sont corrects : transformateurs BF, condensateurs plaquette. Nous allons pouvoir attaquer le remontage du chassis.



Remontage du chassis