Démontage de l'alimentation et du chassis



On peut considérer 2 blocs distincts dans ce poste.

L'alimentation :


J'ai enlevé le capot pour qu'on puisse voir l'intérieur du bloc...


photo

Ce bloc d'alimentation est composé de 4 parties distinctes :

1) A gauche, le transfo d'alimentation qui fournit la haute tension et les 4 tensions de filaments (71A, 26, 27 et 80), il est noyé dans le goudron, seuls les fils dépassent sur le dessus.

2) Au milieu, noyés aussi dans le goudron, la self de filtrage et le transfo de sortie pour le push-pull de 71A.

3) A droite, le bloc de condensateur, noyé dans le goudron également, mais là, j'ai de la chance car sur le modèle 46, ce bloc se trouve dans un compartiment en acier qui est amovible. (Nous verrons comment faire au chapitre restauration du bloc d'alimentation.)

4) Une partie essentielle maintenant : le connecteur supérieur. Il s'agit d'un connecteur mâle qui est vissé sur le bloc d'alimentation. Un connecteur femelle sera fixé dessus par l'intermédiaire de 13 boulons (11 + 2 masses = 13. Une des connexions appelée by-pass sert de strap dans l'alim et n'est pas relié au connecteur femelle.) Sur ce connecteur arrive la distribution des alimentations filaments du châssis (pour les 4 lampes 26, la 27 et la 71A). La 80 ainsi que la 71A locale au bloc d'alimentation sont reliées en interne sans passer par ce connecteur. Sur ce connecteur arrive la connexion grille de la 71A local, pour quelle puisse se brancher au transfo déphaseur du push qui est sur le châssis. On y trouve aussi l'alimentation HT que nous étudierons au prochain chapitre.


Le chassis :

photo

Ce châssis est composé des éléments suivants :

1) L'arrivée d'antenne. Elle vient du bornier ANT-GRD, et arrive avec un fil blindé sur un potentiomètre de 400ohms qui sert à régler le volume. Ce système a été sans doute utilisé parce que les 3 étages HF procuraient un grand gain et en cas de réception du station locale trés puissante, ces étages auraient pu saturer. Donc, avec le bouton de volume, nous limitons la réception au niveau de l'entrée.

2) Viennent ensuite 3 étages HF : 3 lampes 26, avec 3 bobinages et 3 CV

3) La détection qui est effectuée par le couple résistance capacité habituel et une triode 27

4) Un transformateur de liaison BF

5) Une pré amplificatrice BF : une autre lampe 26

6) Un transformateur de déphasage pour le push avec un double secondaire

7) Une lampe 71A pour un des cotés du push,  l'autre lampe du push est sur l'alimentation. Donc l'autre secondaire du transformateur de déphasage est relié sur la nappe du connecteur femelle. La liaison avec la grille de l'autre lampe du push s'effectuera dans le bloc d'alimentation... Ne cherchez pas le transformateur de sortie, il n'est pas sur le châssis mais il se trouve dans le bloc alimentation.

8) Et bien entendu la nappe de fil avec le connecteur femelle qui se branche sur le connecteur mâle du bloc d'alimentation.

Démontage du châssis :

- Enlever toutes les lampes. Oui, je sais ça parait idiot tellement c'est évident mais on est jamais trop prudent.

- Ensuite,  il faut enlever les 13 boulons du connecteur femelle situé dans le bloc d'alimentation. Le châssis est relié à l'alimentation, uniquement avec ce connecteur, il n'y a rien d'autre.

- Démonter le connecteur ANT-GRD (antenne-terre) en enlevant les 2 boulons de fixation..

- Enlever les boutons du CV : d'abord le petit qui sert de réglage fin (on enlève la vis au milieu et il se dégage tout seul), puis le gros, c'est une vis sur le coté.

- Démonter les 6 vis de fixation du châssis. En fait il s'agit de 2 x 3 vis. 3 vis sur une cornière à gauche, relié à la façade coté intérieur et 3 vis à droite.

- Pencher le châssis vers l'intérieur afin de dégager le bouton de volume de la façade et extraire le châssis. Bien faire attention au fil blindé du connecteur antenne-terre et au câble femelle...

Démontage du bloc d'alimentation :

Rien de bien sorcier la non plus :

- Démonter l'interrupteur marche-arrêt de la façade, en dévissant sont gros boulon sur le devant

- Démonter la plaque serre-fil, en enlevant son boulon de fixation

- Faire rentrer le cordon secteur dans le poste (enfin s'il reste encore un cordon secteur, le mien était bouffé aux mites !!!)

- Démonter les 3 vis de fixation du bloc à l'arrière du poste

- Démonter enfin les 4 vis de fixations qui se trouve au 4 coins du bloc d'alimentation.

- Enlever le bloc d'alimentation du coffret.

Avant de voir le chapitre sur le démontage du bloc de condensateur, voici encore quelques photos, cliquez sur les photos pour les agrandir.
 

photo

Châssis vu de l'arrière

photo

Le châssis vu du dessous

photo

Arrivée de la nappe de fil du connecteur femelle

photo

Le dessous du bloc d'alimentation

photo

Le détail de l'entraînement des 3 CV. Comme vous le voyez, l'entraînement se fait via 2 courroies en laiton, qui sont trouées et calées via un détrompeur sur la poulie. Sur mon poste une courroie était sortie de son logement... La photo représente le bouton central et l'axe est relié au bouton de réglage des stations sur le devant du poste.

photo

La caisse vide du poste...

photo

Support de la valve vu du dessous. On voit bien les 2 gros fils noirs pour la HT et les 2 jaunes striés pour le filament. Ils rentrent au fond du bloc d'alimentation et sont reliés au transformateur en interne. Nous n'avons pas accès à cette partie, à moins de faire fondre le goudron du bloc transformateur, ce que je ne vous souhaite pas.

photo

Voici le coté opposé de l'alimentation, la partie droite vu du dessous. Sur cette plaque se trouve, le connecteur pour le HP. Le HP est du type électrodynamique, donc il y a 4 fils, 2 pour la BF et 2 pour la bobine d'excitation qui sert aussi de self de filtrage. L'autre support est tout simplement celui de la deuxième lampe finale BF du push, une autre 71A.

photo

On enlève le connecteur femelle. Tiens, tiens... Un avant goût de ce qui nous attend. Des jolies résistances bobinées à plat sur une plaquette de bakélite. Je vous rassure, sur le mien, elles avaient toutes des valeurs farfelues et celle qu'on voit ici en plus est double avec un point milieu et elle est à moitié morte. Pour ne rien vous cacher, il y a aussi des composants en dessous de cette plaque...


 


Réparation de l'alimentation...