Ersatz de MR805
Essais
Construction d'une alimentation




Le poste est remonté. J'ai vérifié le cablage. Il est temps de procéder aux essais, mais je n'ai pas de lampe MR805, il va falloir fabriquer des ersatz. Je ferai ensuite le test du récepteur avec une alimentation de labo et je construirai une alimentation 220V continus à partir des différents exemples déja disponibles sur notre site.



Ersatz de MR805

Le récepteur m'a été livré avec un jeu de lampe un peu étonnant.

- B406, filament 4V / 85mA
- 80B, filament 6V / 100mA
- A409 filament 4V / 60mA ou 65mA suivant les modèles

Les trois lampes ont des tensions différentes et des intensités filaments différentes...

A l'origine, d'après les informations trouvées sur le net, le lyt-o-fon 3 (équivalent normalement à l'EMKO 3) avait 2 lampes MR805 et une lampe A415.

Les filaments des 3 lampes sont en série. Des résistances sont en parallèles de l'alimentation filament pour équilibrer les intensités. La lampe finale n'a pas de résistance en parallèle, la première BF une résistance de 1200 ohms et la détectrice une résistance de 160 ohms.

Si on étudie le schéma, que savons nous ?

- Mon poste était livré avec une A409 (il est parait-il muni d'une A415), ce qui montrerait que la détectrice serait quand même en 4 volts filament.
- Nous avons une résistance de 160 ohms en parallèle sur la détectrice. 4V dans 160 ohms correspond à 25mA d'intensité. Donc la finale qui est directement en série (sans résistance en parallèle sur son filament je veux dire...), devrait avoir une intensité filament égale à celle de la détectrice + 25 ma. Ce qui veut dire que si la détectrice est une A415 (85mA) la finale devrait avoir une intensité de 110mA filament. Je ne connais pas de lampe de ce type. Si la détectrice est par contre une A409 (60 mA), à ce moment la nous devrions avoir une finale avec 60+25=85mA de filament.
- Apparemment les MR805 font 85mA d'intensité filament.
- Compte tenu du fait que normalement (enfin d'après les infos trouvées sur le net) les 2 dernières lampes sont les mêmes (MR805), je me retrouverai avec une lampe finale en guise de lampe préamplificatrice BF. Pourquoi pas, mais je n'ai jamais eu sous la main de poste construit comme ca, mais pourquoi pas ???
- La lampe finale étant polarisée en 6V et surement avec une tension plaque de 150V environ, nous devrions avoir une intensité de 10mA (si c'est une MR805...) et cette intensité devrait être aborbée par la résistance en parallèle sur le filament de la première lampe BF, mais ce n'est pas possible puisque 1200 ohms en 6V correspondent à 5mA... ce qui m'amène à penser que la lampe finale et la première BF ne sont peut être pas des MR805... En tout cas, 1.2K ne permet d'absorber que 5mA sous 6V et 3.3mA sous 4V, donc la lampe finale ne doit pas être vraiment puissante.

Donc au final, aucune de ces lampes (MR805, A415) n'est peut être la bonne.

Il va bien falloir trouver quelque chose et je tiens à faire fonctionner ce poste. J'ai décidé que le poste ayant été livré avec une A409, je la prendrai comme détectrice. Ca sera la lampe de base !!! Du coup avec 60mA filament et 25ma de plus la finale devra tirer 85mA sur le filament. J'ai décidé de faire 2 ersatz, alimentés en 6V sous 85mA d'intensité filament. J'ai pris des lampes 2SH27 pour construire ces ersatz.

Voici une représentation du culot de la 2SH27



Ce sont des pentodes Russes avec culot Loktal. Je vais monter ces lampes en triodes. Leur filament est en 2.2V sous 57mA d'intensité. Pour alimenter ces lampes depuis 6V, je dois faire chuter 6V-2,2V = 3,8V dans une ou 2 résistances. La loi d'Ohm nous dit que pour faire chuter 3,8V dans une résistance avec 57mA d'intensité cela correpond à 66 ohms, donc je peux prendre 2 résistances de 33 ohms pour alimenter ma 2SH27 en 6V filament.

Ensuite cet ersatz doit aborber 85mA et la 2SH27 ne fait que 57mA, je dois donc rajouter une résistance en parallèle de 220 ohms pour que l'ersatz soit vu comme une lampe qui tire 85mA filament.

Les 2 premiers ersatz seront construits avec le schéma suivants :



Je fais un essai... Son catastrophique, très saturé. J'avais mal cablé la 220 ohms. Je remets la 220 ohms correctement, c'est mieux mais le son reste mauvais. Après en avoir discuté avec Pierre, il faudrait d'une part abrutir un peu la lampe (en intercalant une resistance de 47K entre la plaque et G2+supresseuse) et essayer de mieux polariser la lampe, en mettant une seule résistance chutrice en série avec le filament du coté de l'alimentation positive, ce qui me fait faire 2 ersatz parce que l'alimentation positive des filaments des lampes BF n'est pas sur le même plot.

Voici ce que donne les nouveaux ersatz :



A l'intérieur du culot on trouve une résistance de 68 ohms pour pouvoir alimenter le filament de la 2SH27 à partir de 6V, une résistance de 220 ohms qui permet tirer 85ma en tout et une résistance de 47K entre la plaque et supresseuse+G2.




Les résistances sont soudées sur un support Loktal qui sera collé à l'Araldite dans le culot.




J'ai coupé le blindage en alu de la lampe pour n'en garder que 5mm à la base du tube.







Le poste fonctionne correctement en PO et en GO avec un volume sonore tout à fait correct pour brancher un HP à haute-impédance. Avec mon antenne filaire d'atelier, la réception n'est pas terrible en GO mais c'est toujours le cas. Avec une antenne cadre amplifiée par contre, c'est parfait.

Je pense que je ne saurai jamais qu'elles sont vraiment les lampes d'origine de ce poste, mais bon, ca fonctionne alors c'est très bien comme ca.

Sous 220V, le poste tire environ 90mA sur l'alimentation, donc comme les filaments tirent 85mA, j'ai 5mA en tout et pour tout pour la HT, ce quie est ridiculement faible, mais si ca fonctione...




Construction d'une alimentation

Pour l'alimentation, je ne réinvente pas la poudre. Je vais me baser sur le schéma de Pierre qui fonctionne très bien.




Je vais partir d'un transformateur l'isolement de chez Conrad qui traine dans mes tiroirs. L'ennui, et je l'avais déja constaté par le passé avec d'autres transformateurs du même fabricant, est que le rapport n'est pas vraiment 1:1. En alimentant avec 230V, j'ai 2 x 135V sur les secondaires du transformateur. Même en chargeant à mort le transformateur (j'ai essayé une résistance de 1K sur la sortie, ce qui représent 230mA, la tension baisse à peine à 260V. nous sommes arrivés à la conclusion que ces transformateurs ne sont surement pas bobinés correctement.

Cette différence de tension m'amène à modifier légèrement le schéma, mais c'est trois fois rien. Comme la tension redressée atteint les 350V, cela fait un peu trop à dissiper pour le pauvre transistor. Après en avoir discuté avec Pierre, nous avons décidé d'abrutir sérieusement l'alimentation quitte à avoir des pertes sous forme de chaleur, mais c'est ca, ou alors je rebobine le transfo. Comme les tôles sont soudées, je préfère perdre un peu dénergie sous forme de chaleur, tant pis. Nous soulageons le transistor avec principalement 3 modifications :

- un redressement mono-alternance, (peu performant donc)
- un premier condensateur de faible valeur pour ne pas faire monter exagérement la tension redressée.
- une chutrice de 200 ohms entre les 2 filtrages, pour abrutir encore un peu la tension.

Avec ce poste, qui est peu consommateur compte tenu des ersatz que j'ai mis en place, (dans les 90mA en tout), j'ai une tension de 270V sur le collecteur du transistor, ce qui offre une marge suffisante pour la régulation et le transistor n'a que 50V à faire chuter (ce qui représente quand même 5W environ sous 100mA). Les postes 220V continu classiques, sont un peu plus puissants, nous aurons normalement une intensité de 135 à 150mA environ, le transitor chauffera un peu plus, cependant, l'alimentation baissera aussi un peu. Actuellement, entre le poste, le transistor et les zeners j'ai une intensité de 110mA environ, j'ai 22V de chute aux bornes de la chutrice de 200 ohms. Si je table sur 160mA, mettons que j'aurai mettons 32V, donc nous aurons en gros 260V sur le collecteur, ce qui est encore suffisant pour réguler et en gros 6.4W dans le transistor. Espèrons qu'avec le radiateur que j'ai mis en place, tout tiendra le coup...

Voici le schéma définitif que j'ai utilisé.




La résistance de 4.7K pour les zeners devra avoir une puissance suffisante, elle va chauffer un peu, surtout quand l'alimentation est à vide. A vide nous avons 350V, donc 130V de chute, soit quasiment 28mA, soit 3.7W.

Pour les zeners, j'en ai mis 22 de 10V type 1.3W, la chaine entière tient plus de 20 watts sans problème, on est large...

Rien d'autre à ajouter si ce n'est un interrupteur et un voyant.

J'ai utilisé une BUT11AF, en boitier plastique. Il tient moins la puissance qu'un BUT11 mais permet d'être complètement isolé du radiateur, je peux fixer sans risque le radiateur sur le chassis métallique. Si vous mettez un BUT11 classique, il sera plus prudent de l'isoler du radiateur avec les petits films plastique faits pour ca et des entretoises en plastique.

Le cablage n'est pas terrible, comme à mon habitude :) La je faisais des essais, j'ai raccourci les fils ensuite...







La chaine de 22 zeners.




Le radiateur. J'ai mis de la pate thermique entre le transistor et le radiateur, mais j'en ai aussi mis entre le radiateur et le boitier.







Un peu spartiate comme présentation, mais bon, c'est juste une alimentation secteur après tout.




Compte tenu de la température "estivale" qui règne dans le boitier (Chutrice des zeners, chutrice HT et zeners elles mêmes...), je pense que je vais rajouter quelques trous d'aération sur le dessus du couvercle, voir même le découper et mettre une grille. On a quand même à vide pas loin de 3 ou 4W de dissipation pour les zeners et en charge , 1/2W pour les zeners et 2.5W pour la chutrice HT. Heureusement que le transistor n'est pas dans le boitier...




Essais

Pour les essais j'utilise mon antenne cadre amplifiée, car l'antenne intérieure n'a pas assez de gain dans mon sous-sol...



Je brancherai cette antenne sur les plots A3 ou A4 car les 2 premiers condensateurs d'antenne (sur A1 et A2) sont d'une capacité un peu trop élevée pour ce type d'antenne et la sélectivité n'est pas trop bonne (enfin au mieux de sa forme, elle est de toute facons pas très bonne...) N'importe comment, avec ce genre de couplage économique, vous devrez faire le choix entre sensibilité (plot A1) et sélectivité (plot A4).

Un HP haute-impédance sera branché sur la prise en facade et pour les premiers essais j'utiliserai mon alim à tubes Heathkit



(négatif de l'alimentation relié à la terre), je monterai la tension progessivement histoire de vérifier que je n'ai pas fait d'erreur de cablage.

Pour l'alimentation séparée, prévoyez à l'arrière un plot relié au négatif de l'alimentation, cela vous permettra de pouvoir brancher facilement une prise de terre, surtout pour les postes qui n'en sont pas dotés (Comme celui-ci).

Premier essai avec la heathkit. Le poste fonctionne correctement en PO et en GO. Comme prévu, il ne consomme pas grand chose, voici ce que ca dit sur la facade de la heathkit.



90mA... Sachant que les filaments prennent 85, je vous laisse faire le compte pour ce qui est de la HT, 5mA pour l'ensemble détection, préamplification BF et finale BF. Il ne faudra pas s'attendre à une grosse puissance de sortie, du moins avec ces tubes.

J'ai tout de même l'impression que la A409 à trop de gain car le CV de réaction est quasiment inutilisable après le premier 1/4 de sa course. La lampe de base était peut être vraiment une A415 et elle était peut être sous chauffée, on se saura jamais...

Comme je n'ai pas bidouillé le cablage interne du poste, ce sont les ersatz qui s'adaptent à la A409, un jour je pourrai peut être utiliser les "VRAIES" lampes si toutefois je suis sûr de la bonne combinaison sinon, la solution peut être d'abrutir un peu la réaction en mettant un condensateur mettons de 500pf ou 1nf entre la plaque de la détectrice et la masse, ou alors d'abrutir le bobinage de réaction avec une résistance en parallèle. Bref, je laisse comme ca, ca fonctionne pas si mal et le poste reste cablé comme à l'origine (enfin surtout, il reste cablé dans l'état dans lequel je l'ai recu...).

L'ersatz de MR805 donne toute satisfaction pour la préamplification BF. En finale BF, on est pas collé au mur par la puissance, c'est on ne peut plus clair, et la polarisation est un peu juste, ca sature un petit peu sur les passages forts, mais bon, cela fonctionne sans dénaturer le schéma du poste, c'est tout ce qui compte.

Voici une petite video qui montre les différents éléments à l'intérieur du poste et son fonctionnement...




Remise en état de la caisse