Remise en route d'un LEXAFON 3R




Marque     Lexafon
Modèle     3R
Année     1929
Pays     Danemark
Type     Détectrice à réaction  
 Gammes d'ondes    PO/GO
  Alimentation     Secteur 220V Continu  
Nbre tubes     3


Un petit poste Danois... Encore ? Ben oui !!! Tout en bakelite. Apparemment construction de 1929 pour le peu que j'en sais et il s'agit d'un modèle 3R. Je fais mon malin, mais en fait, je n'en sais rien, je ne peux que me fier à une publicité de l'époque



C'est une détectrice à réaction équipée de 3 lampes (A415 - A415 - B405), alimentée sur secteur 220V continus. Ce récepteur a 5 gammes d'ondes (en fait de PO à GO réparties en 5 gammes). Il est prévu pour fonctionner sur HP.


Présentation

A première vue, détectrice à réaction comme on a l'habitude de voir mais il s'agit ici d'un récepteur prévu pour le secteur 220V continus (comme la plupart des postes Danois que je possède).




Deux coques identiques en bakelite, emboitées l'une dans l'autre. L'arrière a un grand espace aménagé pour changer les lampes.




A droite la détectrice, à gauche la première lampe BF. Les 2 sont des A415, tout ce qu'il y a de plus classique




A l'extrême gauche la finale, une B405, déja plus pénible à trouver. Bien entendu, ce n'est pas la bonne lampe qui se trouve à cet endroit, l'ancien propriétaire a mis une B406 et ca ne convient pas. Dommage.




Sur le coté gauche du poste, le bornier antenne/terre et le bouton de volume.




La facade. A gauche le bouton de réglage de la réaction, au milieu celui d'accord, à droite le commutateur de gammes. Il y a 5 gammes étalées des PO jusqu'au GO. Enfin un peu avant les PO compte tenu de la valeur du premier bobinage d'accord, mettons début des OC, la où de toutes facons on ne recoit rien. (Pas plus que les PO d'ailleurs, il ne reste plus grand chose à écouter. Heureusement le poste recoit les GO)







Sur le coté droit, le bornier HP (ou casque...)




Il manque une vis.




Aller on enlève les vis et on ouvre la bête. Déja le cordon secteur part en copeaux, on commence la liste...

Ensuite. Ca saute au yeux. Primaire du deuxième transformateur BF coupé. La bricole consiste à mettre un condensateur en primaire et secondaire.




Et une résistance de 47K pour shunter le primaire. Ca fonctionne, mais bon, en général le gain est quand même moins important qu'avec un transformateur BF. Donc, un transformateur à refaire ou à changer.




Le chassis vu du dessous. Rien de bien hallucinant.




La partie détectrice.

Le condensateur à plat sert à filtrer la tension de polarisation de la preamplificatrice BF.




La résistance genre grille-pain, sert à polariser la lampe finale.

A sa gauche, la self à fer de la partie négative du secteur. L'autre self est de l'autre coté du chassis. Ces 2 selfs ont une résistance de 30 ohms chacunes.




Maintenant qu'on en parle, elle est ici cette deuxième self. Au premier plan le bornier pour le HP et le condensateur de filtrage qui est en // sur le HP.




On note la présente d'une self en série avec le HP comme sur pas mal de postes de cet époque. Elle n'est pas coupée, tant mieux.




Le potentiomètre de volume. Il est mort. 50K d'après l'inscription. A réparer ou à changer, nous verrons




Le poste doit fonctionner si on met une B405 à la place de la B406. D'après ce que je vois, ca ne risque pas vu que le fil d'alimentation positive vers la chaine de résistances bobinées est coupé. On s'en rend compte facilement, il suffit de mettre les lampes en place et on doit avoir une résistance aux bornes des 2 fils secteurs et le circuit était ouvert(Normalement on a 1500 ohms).

A ressouder donc.




Ensuite, on verifie rapidement ce qu'on peut. Les lampes enlevées, je vérifie les résistances d'équilibrage qui sont en // sur les filaments des A415. Les A415 ont une intensité filament de 85mA (enfin entre 80 et 85mA suivant les fabricants). La finale B405 a une intensité filament de 150mA. Compte tenu que tous les filaments sont en série, l'ensemble de la chaine doit supporter une intensité de 150mA, ce qui veut dire que les A415 doivent avoir des résistances soudées aux bornes des plots filaments afin d'absorber 150-85=65mA. Etant donné qu'elles sont alimentées sous 4V, 4/0,065=61.5 ohms. Donc on a des résistances de 60 ohms, ce sont les petits rondins bobinés que nous voyons sur la photo.

Une des 2 résistances est coupées.




Bon, c'est le fil à une des extrémités qui a une soudure sèche, je la refais tout de suite.

Voila, les 2 résistances sont OK.




Blocs de condos. Je vous fait pas de dessin. A refaire.




Petite bidouille. Si vous n'avez pas les lampes en place, vous pouvez quand même vérifier une partie du circuit en mettant un ohmètre sur l'arrivée secteur. Mais... Il faudra shunter la partie filament de la finale pour fermer le circuit.

Pour cela je mets un strap avec des grip-fils.




Je branche l'ohmètre sur l'arrivée secteur.




Je lis 1.5K. ce qui est cohérent avec le schéma que nous verrons plus loin. N'importe comment, le calcul est simple. Nous avons 3 lampes en série de 4V, soit 12V à faire chuter dans l'alimentation. Donc 220-12=208. Sachant que pour la partie filament nous avons 150mA cela donne 208/0,150=1366 ohms. Donc une valeur de 1500ohms est cohérente sachant que les lampes sont alimentées en moins de 4V et surtout que le constructeur prenait une marge de protection si par exemple le secteur était plutot de 230 voir 240V...




Le commutateur de gamme. Une vrai cochonnerie. Mais bon, c'est comme ca. Il n'y a pas de petites économies.




Le bobinage d'accord avec 5 prises qui sont reliées sur le commutateur de gamme. Le point commun du commutateur de gamme va à la masse. Le point bas du bobinage va sur le CV d'accord.




2 condensateurs sur le CV. Celui du bas est celui de détection, dans les 250pF. L'autre est celui qui permet de brancher une antenne longue, 3nf.




Le commtateur d'antenne, qui permet de choisir entre une antenne longue et une courte. D'après les mesures, la commutation mets en série avec l'antenne, soit 3nF, soit 100pF. Cela dit, le condensateur de 100pf à une annotation 1.000m... Bref... Il mesure 100pf et cela parait cohérent.




La résistance chutrice entre le point de masse du poste et le filament de la finale. 110 ohms. Donc, avec mettons 150mA d'intensité qui la traverse, cela donne 16,5V. Ce qui correspond à une polarisation correcte pour une B405. Et ce qui ne m'arrange pas, parce que pour faire un ersatz avec moins de 15V de polarisation ca va pas être coton...




Bien. voila pour les présentations.





Remise en état du chassis