Remise en route d'un RCA Radiola 20



radiola20-small.jpg, 6,8kB Marque     RCA
Modèle     Radiola 20
Année     1925
Pays     USA
Type     TRF+Détectrice à réaction  
Gammes d'ondes   PO (Broadcast)
  Alimentation     Batterie
Nbre tubes     5


Le Radiola 20 est un récepteur batterie américain de 1925. Il utilise 5 tubes batteries à faible consommation de l'époque: 4 lampes UX-199 pour la HF, la détection et la préamplification BF et une UX120 comme lampe finale. Ce récepteur comporte 2 étages accordés avant la détectrice à réaction. Il possède un triple CV dont les 3 cages sont couplées facilitant ainsi le réglage. Pour parfaire l'accord, 2 verniers sont en parallèles sur les 2 premières cages des étages HF accordés. Nous avons ensuite une détectrice à réaction, le réglage de la réaction s'effectue en modifiant la position du bobinage de réaction via un gros boutons sur la facade. Un rhéostat règle la tension filament de la première lampe HF, ce qui permet de régler facilement le volume du récepteur. Un autre rhéostat permet de règler le filament de tous les autres tubes.


Etat des lieux

Voila le bestiau. Solide construction en bois. Le récepteur est imposant c'est le moins qu'on puisse dire. Je vais devoir faire les cuivres !!!

IMG_1050.JPG, 66kB


Sur la facade principale, 2 grosses molettes de réglages. Celle de gauche commande les 3 CV, celle de droite la réaction.

IMG_1052.JPG, 61kB


Le bandeau du bas comporte 4 réglages.
- A gauche 2 verniers qui sont chacun en parallèle sur les 2 premières cages du CV principal.
- Un rhéostat pour le chauffage du deuxième étage HF, de la détectrice et des 2 BF.
- Nous avons ensuite un jack permettant de brancher un casque après le premier étage BF.
- Le dernier rhéostat qui règle le chauffage du premier tube HF et permet d'avoir un controle de volume.
- Pour finir, nous avons un jack pour la sortie HP et 2 prises 4mm reliées sur l'alimentation filament et permettant de faire un controle de la tension par un voltmètre externe.

IMG_1051.JPG, 74kB


Le plateau supérieur a du servir de support de pot fleur dans le garage, il est passablement gravé jusqu'à l'os.

IMG_1053.JPG, 66kB


Comme le chassis n'était pas fixé à la caisse, il a pas mal bougé et une lampe s'est cassée. C'est la lampe finale, une UX-120. Je devrai faire un ersatz.

IMG_1054.JPG, 69kB


La grille du tube est jolie je trouve. Le pire c'est que je suis sur que le filament est bon. C'est rageant. Mais bon, les filaments sont OK sur les 4 tubes 99 c'est déja ca. Cela dit, ils sont peut être pompés il faudra vérifier.

IMG_1055.JPG, 66kB


Dans le couvercle nous avons à droite les instructions de branchement du récepteur et ce n'est pas du luxe car ce récepteur à besoin d'une alimentation filament, de 3 sources HT, et 2 sources de polarisation.

IMG_1056.JPG, 70kB


Sur la droite une petite feuille, sans doute des notes d'un ancien propriétaire.

IMG_1057.JPG, 62kB


Effectivement, il s'agit bien de notes. Le schéma du récepteur a été dessiné et une note précise les tubes trouvés dans le récepteur en 1958 (cela fait déja 54 ans mine de rien). Je pense que ce poste a déja eu une phase de restauration à l'époque.

IMG_1058.JPG, 62kB


Sur le dessous, le placage s'en va, il faudra que je le recolle.

IMG_1060.JPG, 71kB


Les silent block de suspensions sont partis en poussière. D'un coté, un des anciens propriétaires a mis un bouchon. Normalement il y a une pièce en caoutchouc dans laquelle une patte solidaire du chassis s'enfonce. Cette pièce agit comme un silent-block car la suspension principale du chassis est effectuées par 2 grosses lames qui forment ressorts.

IMG_1061.JPG, 67kB


Une petite trace sur la première bobine. J'espère qu'elle n'est pas abimée.

IMG_1062.JPG, 71kB


Un des transformateurs BF n'est pas d'origine. Il a été remplacé par un transformateur de marque Federal. Ce transformateur est muni d'écrous molettés pour les connexions. Ceux d'origines ont des cosses à souder.

IMG_1063.JPG, 62kB


IMG_1064.JPG, 62kB


A la mesure nous avons ceci au primaire.

IMG_1067.JPG, 17kB


Et cela au secondaire. Le rapport de tour doit être important, minimum 1:5 je pense.

IMG_1066.JPG, 16kB


Le deuxième transformateur BF. Il sert de liaison entre la première et la deuxième lampe BF. Un des bobinages est amorti par une résistance de 40K. Dans certains montages cette résistance permettait d'éviter certains bruits ou grognements parasites, je ne sais pas si c'est la même utilisation ici.

IMG_1069.JPG, 65kB


La résistance du primaire. J'ai enlevé la résistance de 40K (qui fait 50K maintenant) pour faire la mesure.

IMG_1072.JPG, 18kB


Le secondaire.

IMG_1071.JPG, 17kB


La face avant du chassis avec ses 2 grosses molettes de réglages. On voit vaguement qu'un des anciens propriétaires avait noté le noms des stations sur la molette de gauche.

IMG_1073.JPG, 65kB


Sur la partie gauche du chassis, 1 prise à gauche pour la terre et 3 prises pour l'antenne. Chaque prise d'antenne arrive à un endroit différent sur le primaire du premier bobinage HF (le primaire est la bobine d'antenne, le secondaire le bobinage accordé par le premier CV).

IMG_1075.JPG, 65kB


Derrière les prises citées ci-dessus, nous avons le support de la première lampe HF. Et à droite du chassis sont regroupées les 4 autres lampes.

IMG_1077.JPG, 65kB


En haut à droite nous avons des petits condensateurs. Certains des ces condensateurs relient la plaque de la lampe au bobinage accordé. Il conviendra de vérifier leur bon isolement, car de l'autre coté du bobinage nous avons la grille qui n'aimerait pas recevoir du +45V.

Dessous, le gros rectangle noir contient le condensateur de filtrage et découplage du +90V HT.

IMG_1078.JPG, 66kB


Le bandeau principal ou arrive toute la connectique du poste.

Les alimentations sont distribuées ici, les retours des rhéostats ainsi que la plaque de la finale. Assez pratique pour faire les mesures.

IMG_1079.JPG, 64kB


Le chassis vu du dessous. On voit nettement les 3 bobinages accordés et positionnés de manière à diminuer au maximum les accrochages.

Celui du haut fait la liaison entre l'antenne et la première lampe HF. Celui du milieu sert de liaison entre les 2 premières lampes HF et celui du bas fait la liaison entre la deuxième lampe HF et la détectrice. Ce dernier a une particularité puisqu'il possède un bobinage de réaction supplémentaire et que celui ci est mobile. On manoeuvre ce bobinage via la grosse molette de droite sur la facade.

IMG_1080.JPG, 63kB


Voici maintenant 3 photos montrant le déplacement du bobinage de réaction.

IMG_1081.JPG, 61kB


IMG_1082.JPG, 62kB


IMG_1083.JPG, 65kB


2 petits condensateurs à une lame font office de vernier et sont placés en parallèle sur les deux premières cages du CV, permettant d'aligner ces 2 étages avec celui de la détectrice. On réalise l'accord grossier avec la molette de gauche en facade et on parfait l'accord avec ces 2 verniers.

IMG_1084.JPG, 66kB


une photos des 2 prises jacks. Celle du haut permet de connecter le casque et celle du bas le HP.

IMG_1085.JPG, 64kB


Une photo des rhéostats d'une simplicité extrême. Ce sont de simples résistances bobinées et l'émail n'est pas présente à l'endroit des curseurs. Simple et efficace. Un fil souple est soudé directement sur le curseur.

IMG_1087.JPG, 63kB


Le bornier pour connecter un voltmètre en facade. Je rapelle que l'alimentation filament est assurée par 6 piles sèches de 1.5V montées en parallèle par paire, ce qui revient à fournir 4.5V au récepteur. Les lampes 99 sont prévues pour être alimentées entre 3.0 et 3.3V, il faut donc surveiller un peu la tension et la prise voltmètre permet de le faire car elle est cablée après les rhéostats. Mine de rien, entre le bornier bien complet à l'arrière et la prise filament en facade, cela permet de faire pas mal de diagnostics sans trop se fatiguer.

IMG_1087B.jpg, 60kB


Le CV avec 3 cages. En fait je devrai plutôt dire LES CV, car en fait il s'agit de 3 CV individuels mais couplés ensemble.

IMG_1088.JPG, 65kB


Les CV ouverts.

IMG_1089.JPG, 64kB


Et, bien cachée sous le chassis, la résistance de détection avec le long de son corps le condensateur associé.

IMG_1091.JPG, 66kB


Voila, ce petit tour d'horizon est terminé.

Compte tenu du fait que les transformateurs BF ont l'air bon, il me restera à vérifier les bobinages HF, les rhéostats et faire un ersatz pour la final. Je devrai ensuite pouvoir tester le poste. Je pense que le gros de la restauration sera surtout un bon nettoyage et une remise en état de la caisse.





Remise en etat du chassis